L’équipement

Tenue :
La tenue traditionnelle d’Aïkido est composé du KEIKOGI,
une tenue blanche identique  à la tenue de Karaté
ou de Judo, et éventuellement du HAKAMA.
Armes :
Dans la pratique de l’Aikido, vous êtes amenés à travailler avec différentes armes, ou représentations d’armes, issues des traditions martiales du Japon féodal.
La partique des armes en aikido permet de renforcer le travail du MA-AI et du DE-AI, c’est-à-dire la gestion de l’espace-temps qui sépare les deux adversaires.
Tout ces équipements peuvent être trouvés dans les grands magasins de sports (Décathlon, Go sport, …), ainsi que dans les magasins spécialisés dans les arts martiaux.

 

Aïkidogi et Obi(ceinture)
Le vêtement d’entraînement dans les arts martiaux s’appelle KEIKOGI (KEIKO : entraînement, GI : vêtement) et non KIMONO comme on le nomme habituellement par erreur.

Aïkidoka
Aïkidoka
Bokken
Le BOKKEN est une arme de bois représentant le sabre japonais.
Hakama
L’HAKAMA est une jupe-culotte noire ou bleue portée dans tous les BUDO classiques.
Jo
Le JO est un bâton de bois d’une longueur d’environ 1,28 m.
Zori
Les sandales japonaises, appelées ZORI, permettent de se déplacer jusqu’au tapis qui doit rester propre.
Tanto
Le TANTO est une sorte de dague ou de poignard sans garde ne possédant qu’un seul tranchant.

Aïkidogi
Le vêtement d’entraînement dans les arts martiaux s’appelle KEIKOGI. (Le KIMONO est une sorte de longue robe portée par les femmes ou par les hommes comme vêtement d’intérieur ou de cérémonie). Le vêtement spécifique à l’Aikido s’appelle AIKIDOGI (En KARATE, on dira KARATEGI, en JUDO, JUDOGI).
L’AIKIDOGI, similaire au vêtement de Judo, est composé d’une veste blanche 100 % coton grains de riz, surpiquée aux épaules et d’un pantalon blanc, renforcé généralement aux genoux (attention toutefois d’éviter de deux types de KEIKOGI : ceux de compétition de Judo ,trop raides, et ceux de Karate, trop fragiles).
La ceinture (OBI) est porté sous le HAKAMA, pour maintenir la veste fermée et en permettre la fixation. Cette ceinture, piquée de préférence, est d’une longueur d’environ 2 mètres 40.
Il y a seulement deux ceintures traditionnelles en Aikido, blanche (grades KYU) et noire (grades DAN).

Aïkidogi
Aïkidogi
Hakama
L’HAKAMA est une jupe-culotte tombant jusque sur les chevilles, portée dans tous les BUDO classiques. De coupe ample et pratique, le HAKAMA laisse une grande liberté de mouvements. Il remonte au niveau des lombaires par un petit dossier rigide( KOSHI-ITA) qui aide a un bon maintien du dos et à un bon placement des hanches. Le HAKAMA est normalement exigé pour la pratique des arts martiaux faisant partie de la tradition classique, symbole de leur noble hérédité.
C’est un vêtement traditionnel japonais, qui peut être porté par les hommes et les femmes. Le plus souvent, le HAKAMA est noir ou bleu, néanmoins il n’y a pas de règle et l’on peut rencontrer des hakamas de différentes couleurs, brodés ou décorés. Ses plis ont une signification religieuse pour les japonais.
On entend souvent que le HAKAMA sert à camoufler la position et le déplacement des pieds et des jambes. Cette explication, quoique courante semble peu probable : les BUSHI ne se rendaient pas au combat sans avoir soigneusement fixé le bas du HAKAMA dans les lacets de leurs sandales… laissant pieds et jambes très apparents. Mais on entend tellement de choses !

Hakama
Hakama
Tanto
Le TANTO est une sorte de dague ou de poignard sans garde ne possédant qu’un seul tranchant.
Bien qu’effectuée à l’aide d’un substitut de bois, l’étude des techniques contre TANTO appelle la prise de quelques précautions particulières. Outre une distance plus courte par rapport à l’assaillant, il est absolument nécessaire de contrôler un tranchant qui est coupant. De plus, les techniques varient suivant le sens de tenue de l’arme.

Tanto
Tanto
Bokken
Le BOKKEN est une arme de bois représentant le sabre japonais (KEN). Le KEN est l’arme du SAMURAI, le reflet de son âme, le garde de son corps.
Le BOKKEN a une une longueur d’environ 102 centimètres pour un poids d’environ 700 grammes.
On parle de l’AIKI-KEN pour désigner les techniques de BOKKEN utilisées en Aikido. La connaissance du sabre est très importante, car elle peut directement influencer la pratique à mains nues. Dans la pratique de l’aïkido comme dans d’autres arts martiaux, toute arme ne constitue qu’une prolongation des membres naturels du corps.

Bokken
Bokken
Jo
Le JO est un bâton de bois d’une longueur d’environ 128 centimètres. Son diamètre est indifférent pourvu qu’on l’ait bien en mains. C’est une arme simple et primitive mais redoutable dans des mains expertes. Sa manipulation est apparentée à celle de la lance (beaucoup plus longue et difficile à manier) et du « fauchard ».
On parle de l’AIKI-JO pour désigner les techniques de JO utilisées en Aikido : mouvements d’estoc (piquer avec la pointe), mouvements circulaires de taille, frappes, fauchages et blocages. Cette pratique développe la coordination et le centrage de la gestuelle propre à l’Aïkido, origine d’une véritable efficacité.

Jo
Jo